1. Accueil
  2. Docs
  3. Outils Collaboratifs
  4. Git gestion de versions décentralisé git
  5. Introduction

Introduction

Les systèmes de gestion de versions (VCS pour Version Control Systems) sont principalement de deux types :
centralisés (comme Subversion) ou décentralisés (comme Git).

Dans le cas centralisé, tous les changements apportés sont soumis (commit) à un serveur central, qui permet
ensuite aux autres développeurs d’accéder à ces changements. L’avantage est la simplicité de configuration et
d’utilisation ; le défaut principal est la centralisation : si le serveur n’est plus accessible, le travail collaboratif
n’est plus possible.

Dans le cas décentralisé, la prise en compte des changements se fait localement. Les autres développeurs
n’auront accès à ces changements que quand les dépôts seront synchronisés. L’avantage est de pouvoir
travailler de manière collaborative localement ; l’inconvénient est la complexité des opérations par la présence
de deux dépôts : le dépôt local (appelé aussi « dépôt privé ») et le dépôt distant, ou « remote » (appelé aussi «
dépôt public »).

Un système décentralisé comme Git a été choisi par l’école, car cela permet :

· aux étudiants, de travailler en mode collaboratif avec leur dépôt local, tout en ayant une « sauvegarde
» de leurs travaux sur le dépôt distant ;
· aux enseignants de gérer les dépôts distant de chacun des projets de leurs élèves ou binômes ; ils
peuvent avoir accès à des statistiques, voire intervenir directement dans les projets, si nécessaire ;
· des restitutions faciles, car elles consistent simplement à placer un tag (voir plus loin) sur le dépôt
distant.